Rupture amoureuse par SMS, l’ultime outrage



sms-rupture.jpg


Il est devenu presque commun de rompre en envoyant un SMS. L’envoi de SMS pour terminer une relation amoureuse est devenu presque normal...Cela peut sembler incroyable mais c’est vrai, cela peut être le reflet de notre tendance au zapping dans toutes nos actions.


Voici un exemple de SMS de rupture reçu par Cédric :
« On n’a plus grand-chose en commun, on arrête, laisse ta clé à la concierge »
Cédric, pour comprendre, a envoyé de nombreux SMS à son ex-dulcinée qui n’ont pas eu de réponse, même chose pour ses mails et ses coups de téléphone.


La rupture par SMS est d’autant plus douloureuse qu’elle est souvent unilatérale, on peut même dire qu’elle est brutale pour celui ou pour celle qui se fait quitter par un simple SMS de 160 caractères, il est le plus souvent impossible d’avoir une explication. La rupture est unilatérale et celui ou celle qui est quitté se sent d’autant plus mal qu’il ne mérite même pas une explication face à face, cet envoi de SMS est terrible pour l’estime de soi. La personne quittée ne peut rien dire, rien comprendre ce qui induit une énorme frustration mais aussi et surtout une forte remise en question.
Dans le cas de Cédric, son ex-compagne l’a aussi bloqué sur les réseaux sociaux, en fait elle a disparu complètement, ce phénomène s’appelle le ghosting. Disparaître lors d’une rupture n’est pas nouveau, on connaît tous l’histoire du gars qui disparaît alors qu’il était parti acheter des cigarettes mais aujourd’hui nous sommes tous reliés en permanence grâce à Internet par nos téléphones mobiles et par les réseaux sociaux, notre vie numérique est devenue aussi importante que notre vraie vie. Juliette ghostée elle aussi après avoir été larguée par l’envoi d’un SMS a fini par nous dire que l’envoi d’un SMS de rupture était surtout le signe d’une grande lâcheté. Ceux qui rompent par SMS ne veulent pas prendre de risque, ils ont peur du face à face, du conflit et finalement du chagrin de l’autre. C’est sûr que disparaître purement et simplement sans s’expliquer c’est facile et cela permet de passer rapidement à autre chose ; cela permet de ne pas affronter les conflits que pourraient engendrer la fin d’une histoire.
Certains, victimes de ce genre de rupture, s’en sortent bien en se disant que finalement l’ex est un nul qui ne méritait pas leur amour.
Il n’empêche que la rupture par SMS est très commune notamment chez les millenials. Une étude américaine nous dit que 56 % des Américains avouent avoir déjà rompu par SMS et 70 % des millenials disent avoir déjà été plaqués par SMS. Ce phénomène touche plus les jeunes générations branchées en permanence sur les réseaux sociaux et accros à la communication instantanée grâce aux applications de messagerie. On se rencontre au bout de 3 clics et on se quitte sur un SMS de 160 caractères, c’est l’époque qui veut ça ! On ne réfléchit pas trop aux conséquences de ces SMS. Ce phénomène serait devenu banal mais les dégâts sur l’estime de soi sont là.
Et il y a encore mieux ou pire que le SMS de rupture le message audio de rupture par Watsapp, Messenger ou Snapchat !!