Les envois de SMS aident les malentendants à communiquer



sms-sourds.jpg


Le 114 est un numéro dédié aux personnes sourdes et malentendantes, ce numéro permet de joindre les services d’urgence. Il existe depuis 2011. L’envoi de SMS permet de contacter la police, les pompiers ou les urgences grâce à ce numéro unique pour ceux qui ont du mal à s’exprimer à l’oral. Le 114 examine l’urgence et établit ensuite un lien direct entre la personne en demande et les services d’urgence concernés. On peut envoyer un SMS d’urgence 7 jours sur 7 et 24h sur 24.
C’est au CHU de Grenoble qui est en charge de ce service qu’a été mise en place une nouvelle technologie qui permet une « conversation totale » grâce à une plateforme multimédia qui permet de dialoguer par SMS, par visiophonie ou par la voix en s’adaptant au handicap de chacun.


Il faut bien savoir qu’il n’y a pas un seul type de déficience auditive et donc les besoins sont très différents. Les envois de SMS permettent aux malentendants de communiquer beaucoup plus facilement et pas seulement en cas d’urgence. Le 114 permet aussi aux personnes en situation d’urgence et qui ne peuvent pas parler temporairement (attentats, cambriolages, femmes agressées dans la rue, adolescent molesté...) de se signaler aux services d’urgence grâce à un SMS d’alerte.


Tous les jours dans la rue, dans les transports en commun nous croisons des personnes malentendantes sans nous en rendre compte, ce handicap invisible touche plus de 500 millions de personnes dans le monde dont 170 millions dans les pays développés et deux fois plus dans les pays en voie de développement.
En France plus de 4 millions de personnes sont atteintes de surdité à un degré plus ou moins élevé c’est à dire que 6 à 8 % de la population française est touchée.
200 000 personnes sont sourdes profondes.
1,8 millions sont atteints de surdité moyenne
2 millions de personnes sont des malentendants dits légers.


La surdité ne touche pas seulement les plus âgés mais de plus en plus les plus jeunes. Chez les moins de 18 ans la surdité est en constante augmentation, ce serait dû à l’écoute prolongée de musique avec des écouteurs.
En France sur les 4 millions de malentendants seuls 80 000 personnes parlent la langue des signes et 600 000 sont appareillées. Mais pourquoi si peu de personnes sont appareillées ? D’une part beaucoup de sourds ont des réticences psychologiques, certains ne veulent pas d’appareils auditifs par coquetterie, d’autres ne connaissent pas les possibilités d’appareillage mais le plus compliqué c’est le coût des appareils auditifs (1800 € par appareil) qui ne sont pas bien remboursés.
En ce qui concerne la scolarisation des enfants sourds ils sont en général intégrés en milieu scolaire normal et les sourds très profonds sont scolarisés en milieu spécialisé et apprennent la langue des signes.
Malheureusement 80 % des sourds profonds sont illettrés, en France on compte 30 000 sourds et malentendants en âge scolaire et 8 à 10 000 enfants en âge préscolaire.
1 % des élèves ont des difficultés auditives et 0,1 % des enfants testés dans des classes normales sont en fait des malentendants qui s’ignorent.