Il est temps de revoir nos idées sur l'écriture SMS



sms-langage.jpg


Contrairement à des idées reçues qui ont la vie dure, non! Le langage SMS n'affecte pas l'écriture de la langue française.


En Mars dernier c'était la semaine de la francophonie et à cette occasion un professeur de français de lycée s'est exprimé sur l'écriture SMS, il refuse absolument de diaboliser les envois de SMS si populaires chez les plus jeunes. Ce professeur dit que la langue française évolue, que c'est plutôt une bonne chose et que nous devons évoluer nous aussi, il rappelle que dans le dictionnaire Larousse, tous les dix ans, un quart des mots est renouvelé. Ce Monsieur est professeur de français depuis 36 ans, il avoue ne plus s'offusquer devant les grosses fautes d'orthographe qu'il trouve dans les copies de ses élèves mais attention! La copie doit refléter un travail de réflexion pour avoir une note correcte. Ce professeur n'est pas d'accord avec ceux qui pensent que l'écriture SMS est un fléau, c'est out simplement une autre forme d'écriture, il rappelle que les fautes d'orthographe qu'il trouve dans ses copies n'ont rien à voir avec ce qu'on pourrait lire sur le smartphone d'un adolescent lambda.


Le ministère de l’Éducation a demandé au CNESCO ( Conseil National d’Évaluation des Politiques Scolaires ) un rapport sur les capacités, sur les difficultés et sur l’apprentissage de l’écriture et de la rédaction par les élèves français. Un des premiers résultat de cette étude c’est que l’écrit est très important dans la vie quotidienne des jeunes d’aujourd’hui, par contre ils écrivent trop peu en classe. Et quand ils écrivent en classe c’est plutôt pour être évalués, ce qui enlève tout plaisir à la chose. Par exemple on s’est rendu compte qu’en fin de Collège, en troisième, pratiquement 60 % des élèves étaient incapables de rédiger un texte intelligible et organisé à partir d’une liste de mots. Le rapport du CNESCO constate que cette difficulté à s’exprimer par écrit ne facilite pas l’apprentissage des autres disciplines.


« oué, c d term, d bolos koi, ivon sfR Pcho par lé keuf lol :-D zyva osef, sava toi ? « Parents et profs pas la peine de sauter au plafond ! Il est désormais prouvé que le langage SMS ne nuit pas à l’orthographe ou à la grammaire dans d’autres écrits. Il semblerait même que les textoteurs qui ne communiquent que par SMS seraient même ceux qui s’en sortiraient le mieux en orthographe. Certains professeurs vont même plus loin dans leur réflexion en expliquant que les SMS peuvent être un excellent support pédagogique pour mettre en évidence et résoudre certaines difficultés rencontrées par tous, par exemple toutes les orthographes possibles du son « é ».


Le CNESCO a livré quelques recommandations aux politiques à la suite de leurs enquêtes, d’abord il faut laisser le temps aux nouveaux programmes d’être évalués et d’évoluer éventuellement et ensuite il faut former vraiment les professeurs des écoles et des collèges à l’importance de ces supports pédagogiques que sont les SMS, à la particularité du langage SMS et à l’importance prise par les réseaux sociaux. Le CNESCO donne comme exemple le réseau Twitter qui devient en outil pédagogique intéressant car on est limité dans le nombre des signes et on va être lu et il semblerait que si on sait qu’on va être lu, on soigne ce qu’on écrit !