Le maire fait des envois de masse de SMS à ses administrés

Société : Commune de l'Hérault



sms-grabels.jpg


Cette petite commune de l'Hérault se trouve à la périphérie de Montpellier et elle fait partie de la métropole de Montpellier. La population de cette ville a quintuplé en quinze ans, la proximité du tramway qui facilite l’accès au centre de Montpellier en a fait un choix de vie pour beaucoup de nouveaux arrivants à Montpellier.


En octobre 2014 en quelques heures le niveau du fleuve qui passe par la commune est monté brutalement, la commune a été inondée, 574 foyers ont été sinistrés, 220 véhicules ont été détruits et une trentaine de personnes ont du être évacuées par hélicoptère. Le bilan a été lourd mais dans la mesure du possible le maire et les élus de ce village ont magnifiquement géré la crise. Le pic de l'urgence était à minuit, dés 18 h la veille tous les administrés inscrits ont reçu un SMS d'alerte "Alerte rouge inondations sur notre commune, ne sortez pas de chez vous, mettez vous en sécurité, soyez attentifs à vos voisins", ils ont été aussi contactés par le téléphone fixe. Les administrés ont également été avisés par SMS de la fin de la crise. Un envoi de masse de SMS a permis de faire appel à l'aide citoyenne dés le lendemain matin.


Le maire et son conseil municipal s'étaient bien préparés à ce genre de crise; Le maire avait mis en place en amont un plan communal de sauvegarde où le mode de transmission de l'alerte à la population était prêt. Un contrat avait été passé avec une plateforme d'envoi de SMS comme HEXA SMS les fichiers des administrés étaient prêts, chaque personne chargée de l'alerte savait exactement comment faire et à quel fichier envoyer un SMS d'alerte.
Une cellule de crise a été mise en place rapidement pour centraliser toutes les informations et piloter la communication et les décisions à prendre. Cette cellule a rapidement identifié les quartiers les plus exposés, elle a rapidement informé les pompiers que des hélicoptères seraient nécessaires pour sortir certains habitants de chez eux.
Cela a très bien fonctionné et la preuve est faite que sous la pluie, sous l'orage, quand les hélicoptères tournent, quand l'électricité est coupée seuls les SMS d'alerte arrivent sur votre portable (même si ce n'est pas un smartphone) à condition bien sûr que votre téléphone portable soit chargé ! D'autre part quand la mairie vous demande de laisser votre numéro de portable, elle vous donne un numéro où envoyer un SMS si vous vous trouvez dans une situation de danger.


Et puis il n'y a pas seulement des risques d'inondations brutales dans l’Hérault, il y a pendant l'été, des risques d'incendie. Il suffit que le temps soit resté sec pendant une quinzaine de jours, un bon coup de tramontane et la moindre petite étincelle fait un incendie qui peut rapidement ravager des hectares de garrigue et même certaines habitations.
Le même système d'alerte par SMS a été mis en place pour les alertes incendie et à chaque fois qu'il a été déclenché, les envois de masse de SMS ont évité le pire.


La preuve est faite que les envois de masse de SMS sont essentiels pour la communication de crise.