Aqualogia fait des envois de Masse de SMS

Société : Aqualogia



sms-aqualogia.jpg


Aqualogia est un pressing écologique à Soisy-sous-Montmorency dans le Val d'Oise, c’est une licence de marque (100 magasins en France), ce pressing propose ses services aux particuliers et aux entreprises : nettoyage de linge bien sur mais Aqualogia peut aussi venir chercher votre linge sur place et vous le livrer propre ensuite.
Aqualogia de Soisy-sous-Montmorency propose aussi un service de retoucherie et de conciergerie.
Le personnel d’Aqualogia est formé sur place par des professionnels du pressing écologique. Aqualogia fait des campagnes par SMS pour inciter leurs fidèles clients à parrainer des proches, ces envois groupés de SMS offrent des réductions aux parrains et à leurs proches comme ce SMS :
« Parrainez l'un de vos proches, et gagnez tous les deux 10 € de réduction Pressing Aqualogia à Soisy, 1 place de l'Eglise. Offre valable jusqu’au ... sur présentation du nom de chacun.\nSTOP SMS au 36111 »
Ces envois de masse de SMS permettent à Aqualogia de fidéliser leur clientèle et d’avoir de nouveaux clients.


Le concept de pressing écologique existe depuis une dizaine d’années, ces pressings utilisent l’eau et des produits bio dégradables, leurs machines sont adaptées pour ce qui permet de nettoyer tout types de vêtements même les plus fragiles comme le mohair, la laine, la soie etc.
Aqualogia est un pressing écologique qui n’est pas soumis à la très contraignante norme 2345 des installations classées, la majorité des pressing utilisent du perchloroéthylène (solvant dangereux pour la santé) qui sera interdit en 2022. Les produits utilisés chez Aqualogia sont biodégradables, ils respectent ainsi l’environnement mais aussi les clients et le personnel. Dans les pressings Aqualogia il est possible d’acheter des produits de nettoyage comme du liquide vaisselle, de la lessive et des produits pour l’entretien des sanitaires.
Le nettoyage à sec existait déjà à Pompéi, au I° siècle, il existait des fouloir à tissus ou on foulait les tissus avec les pieds dans le but de les compacter pour les rendre imperméables. On nettoyait généralement les taches avec de l’urine, puis on séchait le tissu et on le purifiait avec des vapeurs de souffre.
Pendant la Renaissance, il y avait de nombreuses laveries dans les villes mais les femmes faisaient souvent leur lessive chez elles ; c’était un travail fatigant car il fallait faire tremper le linge, le faire bouillir, le battre avec un battoir, le rincer, l’essorer et le faire sécher au soleil. On donnait aux pauvres les eaux savonneuses car le savon était très cher. Et deux fois par an chaque foyer faisait une grande lessive qui durait trois jours.
Le pressing moderne est né de la maladresse d’un certain Jean-Baptiste Jolly qui renversa sans le vouloir sur une robe un mélange d’alcool et de térébenthine et il se rendit compte que la robe était propre.C’était en 1850.et la première teinturerie était née. Plus tard le perchloroéthylène remplace la térébenthine car il était moins cher. C’est un américain Nathaniel Briggs qui inventa en 1797 la première machine à laver. C’est en Angleterre en 1830 qu’apparaissent les premières machines à laver mécaniques et c’est à la Foire de Paris en 1920 qu’on présente la première machine à laver électrique. Dans les années 50 apparaissent les premières machines à laver qui essorent.