Bulles de mômes fait des envois de masse de SMS

Société : Bulles de mômes



sms-bulles-de-momes.jpeg


Bulles de mômes est un magasin de vêtements pour enfants de 0 à 18 ans qui se trouve dans le centre ville de Mortagne au Perche, petite ville de 4000 habitants dans l’Orne en Normandie.
On y vend des vêtements de marques différentes, elle ne propose pas de chaussures, juste des accessoires du type doudous pour les plus petits. La clientèle de Bulles de mômes est vaste, cela va de la jeune future maman qui vient acheter pour son bébé à venir au grand-père qui vient chercher un cadeau pour son petit fils en passant par la jeune fille qui vient chercher un vêtement pour elle.


La propriétaire de Bulles de mômes fait des envois de masse de SMS pour inviter ses clients aux ventes privées, elle fait aussi des envois groupés de SMS commerciaux pour rappeler à ses clients les dates des soldes.
Et puis tout au long de l’année, quand la fréquentation baisse, elle fait une campagne par SMS pour faire venir les clients en magasin.
Par exemple:
« LES JOLIS JOURS du 6 au 20 avril 2019 1 article acheté, le 2ème à -50%, sur une sélection d'articles »


Aujourd’hui les vêtements pour enfants sont très différents suivant le sexe et on peut penser que cela a toujours été le cas mais ce n’est pas vrai du tout, pendant longtemps on habillait les enfants garçons et filles de la même façon.
Pendant des siècles on emmaillotait les bébés en les enroulant dans des bandelettes de coton, ainsi les enfants ne bougeaient pas trop et ils étaient plus faciles à surveiller.
Plus tard on habillait les enfants avec une robe, le coté pratique c’est que l’enfant faisait ses besoins directement sur le sol, il n’y avait pas de lessive à faire !
Dés le XVII° siècle et jusqu’à la fin de la première guerre mondiale, les garçons et les filles continuent à porter la robe jusqu’au moment de rentrer à l’école. Ce n’était pas évident de distinguer les filles des garçons tous en robe, avec des cheveux longs et chaussés de grosses chaussures. Vers l’âge de 6 / 7 ans les garçons mettaient des pantalons et les filles portaient des rubans de couleur et des culottes bouffantes sous leur robe. Les vêtements indiquaient plus l’origine sociale de leur propriétaire que la différence entre les sexes. Les garçons issus de la classe ouvrière étaient en tablier, ceux qui étaient issus des classes plus aisées étaient en costume comme leurs pères. Il n’existait pas de vêtements dédiés aux enfants car on habillait les enfants comme des adultes en miniature.
C’est l’évolution technique des matières qui a permis progressivement de créer un vestiaire pour les enfants (jersey, tricot souple, Lycra, fermeture Éclair, scratch etc.).
C’est au début du XX° siècle qu’apparaît la barboteuse puis les grenouillères pratiques pour changer les couches.
De fait le vestiaire enfantin s’inspire du vestiaire sportif et masculin à l’exception du body inspiré par celui des danseuses. Aujourd’hui on peut dire que les vêtements pour enfant ne sont plus unisexe mais sur-sexués. Les couleurs et les matières nous donnent des indications sur le sexe de l’enfant et pas vraiment sur sa classe sociale d’origine. Un bébé en salopette de Jean rose sera certainement une fille...