Le marketing politique passe désormais par l'envoi de SMS



sms-politique.jpg


Le marketing politique en une phrase c'est vendre, promouvoir, faire acheter un politique ou une idée « politique » en utilisant des techniques marketing éprouvées dans d’autres secteurs d’activités. Le marketing politique mue à chaque révolution médiatique, il s’est emparé de la radio, de la TV et maintenant le multimédia est son terrain.


La communication politique est un levier du marketing. Les mots, les concepts, les thèmes, les idées, le non-verbal…tout…tout a été soupesé par le marketing politique.


Le marketing politique naît avec le besoin de séduire le tout-venant, le badaud à qui le droit donne enfin la possibilité de choisir son leader politique.


Quelques exemples : la campagne militaire de Napoléon en Égypte, 1932 avec les « causeries au coin du feu » du président américain Franklin D. Roosevelt et 1952 avec le candidat Eisenhower et son cabinet en communication BBDO avec l’utilisation de la TV et le slogan « I like Ike »


En France, la date reconnue est 1965. Jean Lecanuet se propose face au Général de Gaulle à l’élection présidentielle. Il perd mais reste dans notre histoire le premier à se faire conseiller par une agence. Par la suite, tous ou presque tous les futurs candidats à la présidentielle se feront coacher pour leur habillement, les postures à adopter, les médias utilisés et surtout le discours. Dans les années 1990, les lois sur le budget de campagne électorale permettent une rationalisation des coûts en ce domaine.


Le marketing politique joue sur le registre émotionnel, bien plus que sur les faits. Les politiques élus véhiculent plus qu’une solide expérience. Il faut se faire aimer par les votants.


Le marketing politique est toujours vu comme suspect, les marketeurs politiques se voient reprocher de vendre les politiciens comme des paquets de pâtes sans se soucier de leur moralité / efficacité.


Les méthodes


Les bases du marketing sont utilisées : définition des besoins des votants, élaboration d’une solution pour le plus grand nombre (=programme), promotion de cette solution en adaptant le discours aux différents segments, adaptation selon les retours des panels…


Le marketing mix politique est composé comme les autres d’un produit (le candidat, le parti), d’un prix (nombres de votes estimés), d’une distribution (les permanences du candidat) et d’une communication ( le produit est présenté sur tous les canaux : TV + radio + PQR + Forums + Vidéos + SMS + Mail + ….)


Le marketing mobile a été utilisé à grande échelle pour la première fois pendant la campagne électorale de Barak Obama en 2008. La créativité des communicants avait alors étonné et pris de court les autres candidats.


En France tous les partis politiques utilisent aujourd'hui les envois groupés de SMS. Dans les fédérations locales l’envoi groupé de SMS permet de mettre en place un réseau social indépendant des grands réseaux ce qui crée un sentiment d’appartenance pour les militants.


Les SMS permettent d’inviter à une réunion, d’en donner la date et l’heure, l’ordre du jour, de fixer le lieu de rendez-vous pour une manifestation ou une réunion politique...


En période électorale il faut mobiliser les militants, souder les comités de soutien, présenter le programme de campagne du candidat, inviter à un débat avec les ténors du parti, prévoir une rencontre avec l’équipe de campagne du candidat, inviter les sympathisants et recruter de nouveaux adhérents.


Que devrait faire un parti pour retirer tous les avantages du marketing viral ? Tout simplement faire appel à des professionnels des envois de SMS. HEXA SMS offre tous les services recherchés.