Ces parapharmacies font des envois de SMS commerciaux



sms-parapharmacie.jpg


Cette parapharmacie se trouve dans la banlieue commerciale de Saint Étienne en région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est une parapharmacie et non pas une pharmacie qui possède un rayon de parapharmacie. Nous l’avons prise en exemple car il y en existe beaucoup comme elle en France.
Le propriétaire de cette entreprise fait très régulièrement des envois de masse de SMS à ses clients pour annoncer la nouvelle ligne d’une marque par exemple, pour annoncer qu’ils accueillent une nouvelle marque ou encore pour les inviter à une journée portes ouvertes consacrée aux shampoings. Ils font aussi des campagnes par SMS pour promouvoir les produits solaires juste avant la période du ski ou des envois groupés de SMS publicitaires quand ils ont un stock important de produits proches de la date de péremption à écouler. Ces envois de SMS sont souvent le seul moyen de faire venir les clients en magasin car il est un peu excentré par rapport au centre ville.


Le terme Parapharmacie désigne les produits de beauté ou d’hygiène destinés à être vendus par un pharmacien diplômé mais qui ne nécessitent pas d’ordonnance pour être délivrés. Auparavant, avant les années 80, ces produits ne pouvaient être vendus qu’en officine mais avec le temps les choses ont changé et la libéralisation de la vente de ces produits a provoqué des disputes homériques.


On dit que c’est Édouard Leclerc (propriétaire des supermarchés éponymes) qui aurait inventé ce terme lors de l’inauguration d’un rayon de parapharmacie dans un de ses supermarchés de Seine et Marne, ce qui provoqua une levée de boucliers des pharmaciens et quelques batailles juridiques. De nos jours on peut vendre ces produits où on veut à condition qu’un pharmacien diplômé soit présent. On trouve aujourd’hui des rayons de parapharmacie dans de nombreuses grandes surfaces d’autant plus que c’est un marché très rentable.
Au début des années 90 on commence à voir un peu partout des parapharmacies à part entière que ce soit dans les centre ville ou dans les centres commerciaux. Ces parapharmacies ne sont pas soumises au numerus clausus comme les pharmacies et elles peuvent donc s’installer où elles le veulent. Il existe en France quelques réseaux de parapharmacies.
Que peut on y vendre ?
Des produits cosmétiques, des produits d’hygiène corporelle, des produits diététiques et des huiles essentielles. Il est interdit d’y vendre des médicaments à usage humain ou vétérinaire, des aliments diététiques, les plantes médicinales inscrites à la pharmacopée et les médicaments conventionnels ou homéopathiques qui sont du domaine de la pharmacie.
Depuis quelque temps les parapharmacies rencontrent un franc succès avec les ventes sur Internet. Ces plateformes disent réaliser la majorité de leurs ventes en ligne mais elles sont nombreuses à être issues de pharmacies ou de parapharmacies de ville avec pignon sur rue. Mais en ce qui concerne ces parapharmacies qui font du commerce en ligne il faut savoir qu’un pharmacien doit être présent sur les lieux de fabrication et / ou de stockage.
Il est long le chemin des premiers apothicaires de l’an 2600 A.C qui sont devenus officiellement des pharmaciens en 1777 et qui sont aujourd’hui présents sur le net marchand.